Bilan annuel 2013 – Projections bourse 2014

Globalement sur 2013, le marché parisien a été bon : +14% sur l’année pour le CAC40 (arrêté au 21/12/13 ; +18% au 31/12/13). Personnellement, j’ai fait +61%, ce qui est ma plus belle année (sept 12 à sept 13) !

cac40_2013_trading_bourse22Sortie de crise (ou presque ; tellement dur à définir cette fichue crise…) disent la grande majorité des spécialistes français en cette fin 2013 pour la France.

Ce n’est pourtant pas la consommation domestique qui permet d’obtenir ces bons résultats. Même si François Hollande tablait sur une inversion de la courbe décroissante du chômage à cette fin 2013, ce qui n’est pas arrivé (chômage supérieur à 11% de la population active), les bonnes performances des valeurs françaises sont dues principalement à la bonne croissance des pays émergents.

Pour mémoire en cette fin 2013, cela fait plus de 5 ans que la crise des subprimes de 2009 a eu lieu.

Les marchés US finissent l’année en beauté : le Dow Jones à +23% (+26% au 31/12) et le Nasdaq à +35% (+38% au 31/12). Il semblerait que la machine américaine soit relancée, la consommation tourne à plein régime, le marché immobilier est en croissance.

Pour généraliser, 2013 a été bon pour l’ensemble des valeurs française. La prouesse reviendra à Alcatel-Lucent qui a gagné +340% cette année (non, je n’ai pas fait d’erreur de frappe, toujours au 21/12/13), cotée moins de 1€ en janvier et qui finit 2013 au dessus des 3€. Plusieurs raisons à cela :

  • Le marché semble faire confiance au nouveau PDG : Michel Combes.
  • L’équipementier s’est séparé de certaines divisions (Alcatel Submarine ?) et se re-concentre sur son cœur de métier hardware (??). Bref, Michel Combes est pour le moment apprécié.
  • Les groupes Télécom se remettent à investir – ces dernières années de crise n’ont pas été consacrées aux investissements des entreprises, mais orientées sur la maîtrise du stock au plus juste. L’investissement, c’est now !
  • Les consommateurs sont de plus en plus connectés : iphone 5, succès des tablettes, réseaux sociaux à gogo, il faut de meilleures infrastructures pour échanger toute cette data, et ce de plus en plus vite : la #4G débarque en France, avec comme objectif de permettre le téléchargement, le partage de plus en plus rapide de la vidéo.

A cette fin décembre 2013, le CAC40 oscille entre 4.100 et 4.300 points. Une petite baisse de fin d’année justifiée tout simplement par une prise de bénéfices (et oui, +14% sur l’année, il faut bien un moment prendre ses bénéfices).

Cette année, j’ai réalisé la majorité de ma plus-value sur Alu, je suis ravi d’avoir su entrer à 3 reprises sur des points bas au alentour de 1.02€ à 1.08€ et trader 3 micro cycles entre février et juin 2013. Mon seul regret est d’être sorti trop tôt et ne pas avoir cru qu’elle pouvait franchir les 2€, alors de la à imaginer qu’elle irait dépasser les 3€ ….. pour cette valeur que je ne considère (toujours) que purement spéculative. Je ne regrette pas d’avoir été exposé à un moment à plus de 70% de mon PF sur cette ligne, un risque qui aurait pu me couter cher, mais j’étais persuadé qu’elle irait chercher les 1.80€. Pari gagné, tout de même.

Concernant cet été 2013, je n’ai rien tradé du tout, j’attendais une baisse du CAC sous les 3.900 points. J’avais vendu toutes mes lignes et chargé en BX4, à mes dépens ; j’ai allégé mi décembre ma ligne BX4 avec un perte de -8% à -13%. A ce jour, ma ligne BX4 ne représente qu’1/6 de mon PF. Je pense toujours qu’il est possible d’ici janvier / février 2014 de descendre sous les 4.000 points. Mais je n’irai pas chercher la plus-value, juste la vente totale de ma ligne en cherchant à minimiser la moins-value.

A part cela, rien de significatif cette année – juste me rappeler de surveiller en 2014 SOP et BLVD sur lesquels j’ai pu faire 2 bons coups très rapidement en 2013.

Concernant mes perspectives pour 2014, il va falloir guetter l’immobilier asiatique, notamment en Chine où se forme apparemment une bulle immobilière, qui sera leur toute première !

« Hey les amis Chinois, vous êtes 1,3 milliards, vous représentez 20% de la population mondiale. Quand ça va péter chez vous, ça va éclabousser tout le monde ! Vous allez voir, ça va faire bizarre ! »

Je sais que ce jour-là, j’investirai une majorité de mon portefeuille sur du bx4 pour la méga plus-value de l’année 2014 😉 J’ai déjà hâte d’y être 🙂 Vive les bulles !

Après cette parenthèse sur la Chine, d’après nos spécialistes français, 2014 sera l’année du stock-picking, où l’investissement se fera sur les values. La fin de l’investissement sur un marché géographique donné (France, Europe, Amériques, Asie…) à l’aveugle, ou sur un secteur spécifique (luxe, nouvelles technologies, agro-alimentaire…..). Il va falloir sélectionner les pépites !

Pour l’instant, je ne sais pas quelles seront mes values, mais je partage cet avis.

Les marchés européens ont attiré des investissements étrangers cette année car l’Europe s’est bien portée – Merci Messieurs Trichet et Draghi pour votre présidence de la BCE ! Même si votre style est bien différent de la gestion de la FED et de sa capacité à faire tourner sa planche à billets, c’est à dire pas de Quantative Easing en Europe, mais vous avez su agir et rassurer nos marchés uniquement avec vos paroles – on remerciera tous ces fonds d’être revenus dans notre douce Europe vieillissante. On pourrait dire vulgairement que ce n’est pas bandant, mais ça a le mérite d’être rassurant ! Merci les gars, Good job, dirait l’oncle Sam !

Bref, moi, je vais commencer 2014 avec un portefeuille à 6.200€. En cette fin décembre 2013, je suis 100% perdu. Je ne sais pas quoi trader dans les semaines à venir. Fini l’investissement géographique, je devrais, si j’étais sage, arrêter de trader mon BX4 et mon LVC. Il va falloir être plus fin – 2014 sera une bonne année à condition de miser sur les bons chevaux. Je vais continuer de surveiller SOP et vais peut être faire mon bourrin et tout positionner dessus à son plus bas. Je vais continuer de regarder Alu, toujours en étant à l’écart (c’est ce que je pense à ce jour), mais en même temps, elle serait aussi bien capable de perdre 150% en 2014, ou bien encore de refaire +200% pour aller atteindre 6€ d’ici 1,5 ans.

Bref, je suis perdu de chez perdu. On verra bien, rien ne presse me concernant pour le moment, le CAC peut encore osciller entre 3.900 et 4.300 lors de ces prochaines semaines.

Nous sommes en décembre 2013, je pense qu’on a devant nous encore deux bonnes années de trading sur les marchés actions.

A garder en mémoire d’ici 2 ans :

  • Immobilier asiatique : bulle en formation.
  • Certaines valeurs technologiques US : reproduction bulle internet de 2000 ? A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*